PERFORMANCES DU BLOC BETON

SOLIDITÉ ET PERENITÉ

 

Unique en soubassement sans enduit

Lorsqu'un drainage est prévu, le Bloc Béton, système constructif, peut être mis en oeuvre en soubassement sans enduit.

Un système complet et cohérent

A la différence de la plupart des autres matériaux, le Bloc Béton permet d'avoir une construction parfaitement
homogène du sous-sol à la toiture grâce à l'utilisation des mêmes
composants pour les fondations, planchers, parties enterrées,
linteaux, enduits, joints...
Cette cohérence est essentielle car elle supprime les risques
de mauvaises liaisons entre matériaux différents.

Adapté à recevoir tous les enduits

Les blocs en béton sont capables d'accueillir n'importe quel
enduit grâce à leur résistance reconnue
(classe Rt3 : éléments de résistance à l'arrachement élevée)

Les pénétrations d'eau limitées

Grâce à son système constructif, le Bloc Béton limite les
risques de pénétration d'eau en cas de fissure (ce qui lui permet
d'être classé de type II par la DTU 20.1).

Aucun entretien= zéro risque

Le Bloc Béton est ingélif.
Le Bloc Béton est imputrescible.
Le Bloc Béton est inoxydable.
Le Bloc ne demande aucun entretien.

 

 

Résistance au séisme

Naturellement parasismique

La réglementation actuelle reste applicable jusqu'au 1er janvier 2010, date à laquelle entreront en vigueur les Eurocodes. D'ici là, la nouvelle carte d'aléa sismique aura été publiée (voir ci-dessous) ainsi que les nouveaux textes réglementaires.
La réglementation actuelle impose que les ouvrages respectent les conditions suivantes:

  • Epaisseur minimale de 20 cm pour les blocs creux.
  • Existence de cloison(s) longitudinale(s) à l’intérieur des blocs.
  • Joint vertical rempli.
  • Résistance supérieure ou égale à 4 MPa (B40).
  • Alvéoles blocs poteaux 12 ou 14 cm selon la forme des alvéoles.

La future réglementation imposera une alvéole de 15 cm pour les blocs poteaux.
Les ouvertures devront être munies ou non, selon leurs dimensions, d'un cadre en béton.

Conclusion :
La façade d'épaisseur 20 cm reste parasismique avec cette nouvelle réglementation
Toutes ces conditions correspondent exactement aux caractéristiques du Bloc Béton, il est donc naturellement parasismique.

Zones de sismicité définies par le Décret n° 91.461 du 14 mai 91
 (source Ministère de l'écologie) 

 

 

Résistance au feu

Incombustible, ininflammable

Le matériau béton est classé incombustible, ininflammable,
et à titre permanent (MO).
Le degré coupe-feu correspond à une isolation thermique
qui permet à la paroi exposée de ne pas dépasser 140 °C.
La stabilité au feu correspond à la tenue mécanique de l’ouvrage.

Les textes réglementaires français sont en train d'être mis en cohérence avec la normalisation et la terminologie européenne (ex: le degré coupe-feu est remplacé par le classement EI pour les murs non porteurs et REI pour les murs porteurs).
Pour autant les PV français restent valables jusque 2011.

Des exemples de tenues au feu

Extraits de la  fiche Cerib n° 130.
Blocs d'épaisseur 20 cm:

  • à 6 alvéoles non porteurs : 1h30
  • à 6 alvolées porteurs : 2h
  • à 8 alvéoles non porteurs : 2h
  • à 8 alvéoles porteurs : 2 h
  • à 9 alvéoles non porteurs : 4h
  • à 9 alvéoles porteurs : 4h

Conclusion : les performances dépendent essentiellement de l'épaisseur et de la structure interne du bloc. La résistance mécanique a peu d'impact.